Je suis entré dans toutes tes maisons ,poussé des portes sur tous tes continents, alternant la plaine et la haute montagne .on m'a parlé de toi partout . mais je ne t'ai pas vu...
            J'ai eu le goût de toi ,ta faim et ta famine brûlant jusqu’au au fond du ventre , le vent de toi sur ma peau ,mon visage ,les cendres de mes pleurs ou s'éparpillait au vent le sel de mes peurs .

            Je ne t'ai pas vu, je ne t'ai pas vu ; mais j'ai ressenti souvent ,au fond ,tout au fond ,un feu au bord des yeux, les miens et les leurs ,au fond du ventre ,entre les choses,toutes les choses ,ces gestes qui se frôlent dans cet espace et ce lien avec tout . Et là je voyais ,je voyais plus fin entre les choses, plus de limite d'épiderme ,plus de dualité et de différence ,je ne comprenais plus les choses , nous étions ces choses .

                                                                                                                bonnafous nicolas 2013

 

 

"de l'or partout "

100x100

primé au salon d'automne a albi 2013

 

 

"Du haut de la grande vague ,le vent me caresse les cheveux je vois loin le monde ... pour un instant seulement ."

 

1386761243690

 

1386761321138

85359190_o